utopie
Galeries
   hotline@sarnikoff.fr ℜ(ε)+ℑ(ζ) ψΘψ Sarnikoff 2018 h=∫∞ dt WIKI EXPERIMENTAL NON SECURE OUVERT A TOUS VENTS    
jardin
utopie
Bienvenue dans la galerie du jardin d'utopie.
Pendant le forum interasso du 18 et 19 octobre 2012
organisé par festivart http://festivarts.info
les visiteurs ont pu participé à l'atelier d'art partagé
sur le thème : " Imagine ton printemps dans le jardin "
Sont présentés toutes les créations .

Si vous identifiez une peinture n'hésitez
pas à nous communiquer les noms et email
N'hésitez pas à nous écrire si vous souhaitez
voir figurer le email, et même un commentaire sur la création.
De même si vous ne souhaitez pas figurer dans cet espace ...


∫jardinUson.flv
http://youtu.be/vXbMjylSTww

L'aventure continue par la création de l'escalier et l'echelle permettant la déambulation dans la galerie.
http://www.fabriquedesolutions.net Mardi de 10h à 18h , repas partagé à midi

Quand le système naturel de défense s'effondre.
Le corps humain est, à tout instant, en butte à ces micro-organismes
que sont les agents pathogènes susceptibles de provoquer des maladies
diverses, depuis le banal rhume de cerveau jusqu'à la redoutable méningite.
Contre chacune de ces invasions, l'organisme mobilise ses moyens de défence
naturels, auxquels la médecine fournit des renforts sous forme de médicaments.
On sait aujourd'hui que ce système repose sur un mécanisme
fondamental, à savoir l' aptitude de l'organisme humain à préserver
ce qu'il possède d'unique, son individualité, c'est à dire l'ensemble des
caractères génétiques grace auxquels ses cellules doivent ne ressembler
à celles d'aucune autre espèce vivante. Résultat d'une évolution qui s'est
échelonnée sur des millions d'années, l'organisme reconnait automatiquement
des cellules génétiquement différentes, comme celles des virus et bactéries,
et se protège immédiatement contre leur invasion en élevant sur leur chemin
des obstacles matériels: peau ou sécrétions antisceptiques, larmes, mucus.
Si les agents pathogènes franchissent ces barrières, l'organisme fait appel
à des cellules et à des substences de nature particulière, capable de
détruire un intrus. Si ce deuxième front s'écroule, il ne reste plus que
des médicaments, à l'aide desquels il est possible de renforcer le système
de défense propre à l'organisme, ou de lui fournir des armes différentes
de celles dont la nature a doté le corps humain.
Magasine : Drogues et remèdes
L'usage d'un même produit peut être remède ou drogue. C'est ainsi qu' Anthony est mort d'une overdose de subutex, remède fait pour amener à la rémission les héroïnomanes. Il en est de même , pour de nombreux produits consommés de toutes les manières ( VAGOK ) pour le bien être de l'instant ( Plaisir-souffrance , Joie-peine ). Quand le produit devient une addiction, le système immunitaire s'effondre. Ce qui est douloureux, ce n'est pas le changement , mais l'effondrement.

L'intégration au milieu de l'homme est aussi conceptuelle. Elle est d'ordre légal, d'ordre moral, et naturelle .
Mais le concept associé à la civilisation qui est la "perfection" l'a détaché de la nature.
Paradoxalement les religions judo-chrétienne ont défini l'oeuvre de "Dieu" comme parfaite.
Et pourtant elles désignent la mort de l'homme comme étant la conséquence du péché.
Le cycle de vie (éternité) inclue la mort chez tous les être vivants sans pour autant la désigner comme une sanction. La perfection qui conduirait l'homme à l' immortalité , le conduit à sa destruction : Elle en fait même
un mort vivant. (Ex : Courrier international "Avoir 20 ans en 2010 .... L'ennui ... Prêt possible )


   hotline@sarnikoff.fr ℜ(ε)+ℑ(ζ) ψΘψ Sarnikoff 2018 h=∫∞ dt WIKI EXPERIMENTAL NON SECURE OUVERT A TOUS VENTS 27/09/21 06:16:12










































































































utopie